AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 L' EAU... Masaru Emoto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marine
Admin


Féminin Messages: 313
Localisation: Corrèze

MessageSujet: L' EAU... Masaru Emoto   Jeu 18 Fév - 10:54



La cristallisation de l'eau
Masaru Emoto

Masaru Emoto, diplômé en médecines alternatives, est né en 1943 au Japon. Ses photos sur les expériences d’eau congelée, à -5° Celsius, mettent en évidence à quel point l’eau est sensible à toutes les influences vibratoires.

L’eau est à considérer comme un capteur universel puisqu’elle nous montre selon les formes de cristaux, des photos belles ou laides reflétant les pensées environnantes et l’attitude respectueuse ou non. Ces photos nous montrent que tel un enregistreur de sons, l’eau capte toutes les énergies et les fréquences.


Monde du Graal a interviewé Masaru Emoto lors de son passage à Paris en 2002. Propos recueillis par Jacqueline Thibeaudeau
http://www.graal-france.net/index.php?page=2751

MDG : Masaru Emoto, pouvez-vous nous décrire votre formation et votre parcours ?

M. Emoto : A l’origine, j’étais un monsieur ordinaire. Mais depuis l’enfance, j’ai fait des cauchemars, au moins mille fois ! Et ce cauchemar, c’était la fin de la terre. Jusqu’à maintenant et depuis mon plus jeune âge, j’ai toujours vécu ma vie comme je l’entendais. Il y a 16 ans, j’ai crée ma société IHM (International Hado Médical). C’était une entreprise qui importait des appareils qui enlèvent la douleur.

C’est à cette occasion que je suis allé aux Etats-Unis. J’y ai rencontré deux chercheurs, l’un étudiait l’eau et l’autre un appareil d’analyse. J’ai fait une combinaison de ces deux expériences : eau et appareil. Les années qui ont suivi, je me suis concentré sur la guérison de malades.

Je n’avais aucune formation médicale et pourtant, mystérieusement, j’avais beaucoup de malades qui guérissaient. Alors je me suis posé la question «Qu’est-ce qu’un homme ?» D’abord, d’où viennent les humains ? Pourquoi sont-ils venus et que devient l’homme lorsqu’il meurt ? C’est à ce moment-là, en fait, que j’ai réussi mes expériences de cristallisation de l’eau, et l’eau m’a beaucoup enseigné.

MDG : Le culte de l’eau se retrouve dans toutes les civilisations, tels les bains purificateurs. Dans l’Avesta (1), on parle de la rosée : l’eau du ciel qui est d’essence céleste, génératrice de guérison et de santé. Aristote disait : «De tous les éléments, le plus noble, c’est l’eau.» Vous-même, lors de la conférence publique que vous avez donnée en 2002 dans le grand amphithéâtre de la faculté de médecine de Paris, vous avez parlé de la mer en la comparant au liquide amniotique dans lequel baigne le bébé. Comment expliquez-vous l’influence et l’action de l’eau ?

M. Emoto : Pour répondre à votre question, d’abord ce n’est pas seulement le liquide amniotique de la mère, cela concerne aussi le système sanguin, le sang. Pendant la deuxième guerre mondiale, des gens ont fait des perfusions à base d’eau de mer avec le sérum mis au point par le biologiste Quinton. Quelle est l’influence de l’eau dans le sens de la vie ? Je voudrais d’abord commencer par répondre à la question : «Pourquoi la terre est-elle apparue ?» Les douze signes du zodiaque influencent notre culture depuis le début.

Selon une légende japonaise, ces douze signes se querellaient tout le temps. C’est alors qu’ils ont décidé d’arrêter de se battre et de créer une étoile d’intelligence, de sagesse. Ils ont décidé d’envoyer chacun neuf éléments minéraux pour former une planète de l’eau. Ils ont envoyé des météorites, et celles-ci s’entrechoquant ont formé une planète : notre terre.

Donc 12 par 9 font 108 minéraux qui se sont accumulés sur terre. Et effectivement on sait qu’il y a environ 108 éléments de base. Et quand cette planète atteignit sa taille ce fut la terre telle que nous la connaissons. En raison du choc violent des météorites qui ont été envoyés par ces signes, il s’est produit un échauffement qui a créé du magma, et pour refroidir ce magma, ils envoyèrent de la glace.

Autrement dit, de l’eau a été envoyée : 10 millions de blocs de 100 tonnes. Donc au fil du temps, 10 millions de blocs de glace de 100 tonnes tombèrent. Comme la surface de la terre était une étuve humide d’une température excessivement élevée, l’eau s’est évaporée.

Toute la terre a été enrobée de nuages extrêmement chauds. Par la force de refroidissement des blocs de glace qui arrivaient sur terre, et à cause de ce refroidissement, les nuages ont fini par donner la pluie. Comme il est écrit en fait dans la Bible, pendant 7 jours la pluie est tombée à verse, et cela a créé la géologie, c’est-à-dire les montagnes, les plaines, les reliefs, et dans les creux de ces reliefs se sont formées les rivières et les vallées.

Cette eau contenait des cristaux, et dans les cristaux de glace se trouvait toute l’information pour créer les animaux, puis la forme humaine. Cette information était envoyée par les douze signes du zodiaque. Je précise que la glace venait aussi des douze signes du zodiaque. A partir de cette information contenue dans ces cristaux de glace, et les 108 éléments qui avaient été préalablement envoyés, se sont formés les êtres vivants.

Il faut comprendre l’être vivant dans son sens très général, donc également les plantes, etc. Toute forme vivante a été effectivement créée à partir de l’assemblage des différents éléments minéraux grâce à l’information contenue dans les cristaux. Dans la chaîne des 108 éléments, le numéro atomique de l’hydrogène est le 1. L’hydrogène est le plus abondant des éléments de l’univers et le plus léger de tous les gaz.

La nature s’est formée à partir d’un assemblage de minéraux basé sur cet hydrogène. Par exemple, l’eau, H2O, comporte deux atomes d’hydrogène pour un atome d’oxygène. Cette histoire que je raconte comme une légende apporte beaucoup d’indications. Effectivement, ces douze signes du zodiaque influencent notre culture depuis le début de l’humanité.

MDG : Pourrait-on dire que cela rejoint les récits sur les géants ou les demi-dieux dont on a parlé dans l’Antiquité ?

M. Emoto : On peut considérer que les mythologies et les légendes sont justes. Je me base toujours sur ces légendes, parce qu’elles véhiculent des vérités.

MDG : Il est dit dans la Bible : «L’esprit de Dieu planait au-dessus des eaux...» Comment vous, Masuro Emoto, l’expliquez-vous ?

M. Emoto : Je n’ai jamais entendu cette phrase mais si elle est dans la Bible, j’en suis très content. Par contre je sais qu’il est écrit dans la Bible : «Au début était la parole et de la parole est née toute chose.» La parole est une forme de vibration et toute chose est vibration. Chaque chose possède sa vibration propre. La parole est un véhicule, un vecteur qui permet d’unir deux vibrations.

Lorsque deux vibrations entrent en résonance, il se forme une nouvelle note de musique. Et la raison pour laquelle apparaît une nouvelle vibration, c’est que de l’union de ces deux éléments naît un nouvel élément. C’est pour cela, que je considère le fait qu’on néglige le langage comme une plaie.

MDG: Vos expériences nous montrent que les cristaux se modifient selon la nature des mots utilisés : croyez-vous que les pensées peuvent avoir le même effet ?

M. Emoto : Effectivement, la pensée a le même effet que la parole. L’eau reflète la conscience des gens. J’ai réuni beaucoup d’expériences à ce sujet.

MDG : Dans un de ses ouvrages (2), Herbert Vollmann aborde la signification des chiffres ; il parle du chiffre 6 dans la structure hexagonale des cristaux de neige. Avez-vous fait les mêmes expériences à partir des chiffres ?

M. Emoto : J’ai envie de mener ces expériences. Le prochain thème sera les nombres. La raison pour laquelle j’ai de l’intérêt pour les nombres est qu’en ce moment l’appareil que j’emploie utilise justement des codes à base de chiffres, et je pense que l’information qui vient de l’eau est effectivement codée grâce à une théorie des nombres.

Selon la philosophie shinto, nous (le Japon) vivons dans le monde qui correspond à 9 fois 9 = 81. Mais, l’Occident vit dans un monde qui correspond à 8 fois 8 = 64. Or, je considère que puisqu’il y a des chiffres de 1 à 9, il faut considérer le monde accompli dans 9 fois 9.

Mais je voudrais vous parler de l’évolution de la société au cours des 2000 ans qui viennent de s’écouler. En définitive, on peut estimer que le personnage qui dirigeait, par exemple l’empereur, essayait toujours de maintenir la population au niveau paysan.

Il se débrouillait pour que l’ensemble de la population pense que c’est le personnage qui dirige qui est le plus intelligent. Donc, il a d’abord limité l’éducation, ou alors il l’a dirigée de façon à ce que la population ne puisse pas comprendre ce qui est vraiment essentiel. Cependant, la recherche de la vérité est.

MDG : Y a-t-il des scientifiques qui ont cherché à vous rejoindre dans votre travail ?

M. Emoto : Oui, aujourd’hui je travaille avec un biologiste anglais : Rupert Sheldrake.

MDG : Masaru Emoto, pouvez-vous nous dire si vos travaux rejoignent les découvertes de l’effet Kirlian qui révèle par la photo les vibrations existant autour de tout ce qui est vivant ? Cela rejoint-il la même animation des vibrations constatées avec l’eau ?

M. Emoto : M. Kirlian est décédé et il a un successeur en Russie. Je l’ai rencontré en Suisse et nous avons comme objectif de travailler ensemble. A partir de photographies bio luminescentes, les travaux réalisés par les époux Kirlian ont mis en évidence le phénomène de fréquence de l’aura d’un corps, cette énergie vibratoire jusque-là mystérieuse de l’organisme. Je souhaite poursuivre et approfondir mes recherches à l’appui de telles découvertes.

MDG : Vous avez fait des expériences sur le langage avec les enfants. Réagissent-ils très vite ? Peut-on parler d’une nouvelle pédagogie pour aider les enfants à mieux s’exprimer ?

M. Emoto : Oui, ils réagissent bien et rapidement. C’est une très bonne méthode et j’ai le projet d’écrire un livre pour enfants. Je me réjouis des répercussions de ces approches simples et en même temps bénéfiques pour le sérieux du langage.

MDG : Avez-vous l’impression d’avoir une mission à accomplir, dans le sens de l’aide à apporter ?

M. Emoto : Jusqu’à il y a un an, je n’avais encore pas cette notion de mission. Mais en parcourant le monde, et en regardant à quel point je finissais par attirer les foules, et en constatant l’évolution du monde actuel, je me dis que je dois remplir ma mission.

MDG : Sinon vous aurez de nouveau des cauchemars ?

M. Emoto : Non, j’espère m’améliorer car le nombre de cauchemars commence à diminuer. Mais je ressens beaucoup de responsabilités dans l’établissement de la paix dans le monde.

MDG : Est-ce qu’il y a quelque chose de spirituel dans tout cela ? Votre travail vous a-t-il conduit à une recherche spirituelle pour vous-même ?

M. Emoto : Effectivement, cela influence ma façon de penser. Depuis toujours, je suis pour l’honnêteté, la justice, ne pas mentir. Mais je préfère que ma femme, avec laquelle je suis marié depuis 34 ans, s’exprime.

Mme Emoto : Depuis que mon mari mène ses travaux sur l’eau, j’ai l’impression qu’il reçoit toute une éducation de la part de l’eau : ce qui l’amène à dire régulièrement qu’il ne pourra pas avoir de bonheur intérieur tant qu’il n’y aura pas la paix dans le monde. Mais il y a un petit problème !

Quand il a un doute, il demande maintenant à l’eau de répondre ; quand il a une hésitation il a tendance à toujours se référer à l’eau ! (rires partagés)

MDG : Croyez-vous à un être créateur ?

M. Emoto : Mon père spirituel au Japon disait qu’il y a certainement quelque chose. Quelque chose de grand ! Je pense que cette grande chose se trouve peut-être aussi à l’intérieur de chacun de nous.

MDG : Dans votre recherche, faites-vous un rapprochement entre la lumière et l’eau ?

M. Emoto : Oui, c’est la recherche d’une même notion. L’eau et la lumière ont une onde vibratoire en résonance, un effet miroir.

MDG : Si Madame Emoto n’était pas là, si vous étiez seul, est-ce que vous pourriez vivre les choses de la même façon ? Y avez-vous réfléchi ? Madame Emoto joue-t-elle un rôle important dans votre travail ?

M. Emoto : Si ma femme était une autre femme, certainement que ma vie aurait été complètement différente. C’est une grande romance et s’il fallait parler du sujet ce serait très, très long. C’est un mariage international.

Je suis Japonais de souche et les parents de ma femme sont tous deux Coréens. Même si elle est née au Japon, elle est Coréenne d’origine. Les relations entre le Japon et la Corée sont très mauvaises. Récemment le Japon s’est excusé pour ces faits, mais ce n’est pas encore ça. Nous avons trois enfants qui ont un sang mélangé et pour eux, il est nécessaire d’avoir un monde en paix.

MDG : Monsieur et Madame Emoto nous vous remercions.

Merci Mili...

_________________
La seule promesse que l'on puisse faire, Invité... est une promesse à soi même : celle d'être heureux.


Dernière édition par Marine le Ven 19 Fév - 12:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.astrotogether.com/
Mili
Admin


Féminin Messages: 214

MessageSujet: Re: L' EAU... Masaru Emoto   Jeu 18 Fév - 15:11

Merci Marine d'avoir amené ce texte ici flower

_________________
Invité je te souhaite des rêves lumineux et en couleurs

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://messages.forumactif.com
 

L' EAU... Masaru Emoto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AstroGraal :: -